Marie-Antoinette

Costumes : Marie-Antoinette

La Marie-Antoinette burlesque.

Déshabiller la plus célèbre reine de France en voila une idée ! Il faut dire qu’elle a laissé un esprit boudoir dans l’inconscient collectif et on a bien envie de voir ce qu’il se cache sous son style raffiné, n’est-ce pas ? Voici donc la « queen of fashion »en version lingerie pour cette collaboration photographique avec la modèle Sophia Mo.

Une fois corset rose poudré, paniers et jupons à froufrous enlevés, je vous invite à découvrir l’ancêtre de nos culottes : le glamour panty à fond percé. Une sorte de short bouffant permettant aux femmes de l’époque de ne pas laisser impudiquement à la vue leur sexe lorsqu’elle renversait les paniers de métal de leur crinoline, lors de leurs mouvements. Le panty était fendu pour permettre la miction et les rapports sexuels.

Confectionné ici dans une fine toile de coton beige, rehaussé d’un ruban de satin rose et de dentelle, la collerette l’accompagnant est assortie. Concernant la coiffe, qu’on se rassure, la modèle n’est pas repartie avec un torticolis ! Sculptée dans de la mousse polyuréthane, elle est très légère et englobe parfaitement la tête. Je l’ai conçue à la manière d’un casque dans lequel on insert sa tête. Entièrement cousue à la main, à l’aide de tulle j’ai voulu reproduire les « poufs » des coiffures de la Cour Royale, ornementées de fleurs et de plumes d’autruche. Les délires capillaires du XVIIIème siècle sont passionnants, mais porter une coiffe, ça tire moins les cheveux !

© Ame Quetzalame Studio.

Partagez autour de vous :